Archives par mot-clé : 5

Voile de pierre, Ake Edwardson

JC Lattès, 2006, 526 p.

Note : 5/10

Genre : Polar maritime Suédois

Aneta Djanali est une inspectrice noire de la police de Götborg. Elle enquête sur le cas d’une femme battue.

Winter est commissaire dans le même commissariat, mais lui s’occupe de la disparition mystérieuse en Ecosse du père d’une ancienne petite amie.

Du coup les deux histoires ne se rencontrent pas vraiment.

 

Rubicon du primo lecteur

Continuer la lecture

Par action et par omission, P.D. James

Livre de poche, 1989, 508p.

Genre : Sérial killer a bon dos

Note 5/10

L’inspecteur de la métropolitaine, Adam Dagliesh l’asexué, n’est pas à la recherche du Siffleur, détraqué qui étrangle les femmes la nuit avec une laisse de chien et leur laisse, le chien, une touffe de poils pubiens dans la bouche. Non. Il a pris des jours afin de s’occuper de la succession de sa tante décédée qui possédait un cottage et un moulin à vent sur cette côte anglaise pleine de vent,  de falaises et de catholiques (à moins que ça ne soit des anglicans ;o).

Sur fond de centrale nucléaire et de personnages tous atypique mais façon cliché (la vieille fille abusée sexuellement gamine par son père, l’étudiant militant antinucléaire, le directeur de centrale carriériste…), un détraqué est traqué.

Rubicon du primo lecteur

Continuer la lecture

Qui j’ose aimer, Hervé Bazin

Livre de Poche, 1956, 248p.

Note 5/10

Genre : Est-ce ainsi que les hommes vivent ?

Résumé

A la Foune vivent des femmes. Il y a Nathalie, bonne vieille fille ou quelque chose d’approchant, il y a Berthe la sœur pas bien maligne, et moi, Belle, la sauvage de 17 ans. Maman, Isabelle ? Oui, elle a trouvé un homme alors elle revient, enceinte jusqu’au nombril.

Rubicon du primo lecteur

Continuer la lecture

Stephen King : Roadmaster

Genre : science fiction qui tourne à l’épouvante mais bof

5/10

Lorsque Ned, vient tondre bénévolement la pelouse de la compagnie D, personne n’a le cœur de lui demander de partir. C’est que la police d’État de Pensylvany est une grande famille. C’est que Curt, le père de Ned, avait une place bien particulière dans cette famille.

Ainsi, assis sur le banc des fumeurs, le chef en poste de la compagnie D livre à Ned le secret gardé depuis plusieurs dizaines d’année par les policier et plus particulièrement par son père.

Un jour, une chose qui ressemblait à une voiture de marque Buick et de modèle Roadmaster a été abandonnée dans une station service de bord de route par un individu étrange qui s’est volatilisé dans la nature.

Depuis elle est garée dans le hangars de la compagnie et affole tant par ses caractéristiques incroyables (elle ne prends pas la poussière, ne peut pas rouler… n’est pas une voiture!) et par ses manifestations surnaturelles (éclairs, chute de température, apparition de créatures mourantes, disparition de personnes).

Rubicon du primo lecteur

Continuer la lecture

L’assassin Royal, première époque, 1

DSC_0145

Robin Hobb ; J’ai lu, 1111 p.

Ma note : 5/10

Tout va pour le mieux à Castelserf !

Tout ? Non, un bâtard princier arrive dans ses langes. Fitz, le fils illégitime du prince Chevalerie débarque dans le palais du roi Subtil.

Ses demi-frères de sang royal, Vérité et Royal seront bientôt en lice pour la succession.

Burrich, homme lige de feu Chevalerie, maître des écuries du château devient le mentor de Fitz. Il le forme aux soins et à la cohabitation avec les bêtes, bien que penchant de notre jeune héro pour la communication via le « Vif », sorte de communication à distance avec les animaux, dont considéré officiellement comme de la sorcellerie et punis comme telle, le répugne.

Le roi subtil, en stratège décide de procuré le gîte et le couvert au petit bâtard de son fils aîné, en échange de sa fidélité au trône.

Rubicon du primo lecteur

Continuer la lecture