Politique

Portée et limite du politique

Dictionnaire littératif

Un hiver à New York, Lee Stringer, J’ai Lu 2002

p.190 « En vérité toute politique quelle qu’elle soit, est foncièrement imparfaite. Le recours à la politique – particulièrement à une politique de droite – est l’aveu de l’échec de l’homme. Elle cherche à introduire, pro forma, dans notre code juridique ce que nous autres humains jugeons naturel et nécessaire, mais que nous sommes incapable de réaliser grâce à notre code moral.

                Par conséquent, l’esprit qui a pu présider à la rédaction de la loi ne se retrouve pas dans son application.

                Tant que les hommes seront imparfaits, et tant que nous persisterons à chercher un remède en dehors de nous-même, il y aura une politique d’un genre ou d’un autre (alors que, me semble-t-il, ce devrait être un ultime recours, et non le premier). Et tant qu’il y aura une politique, celle-ci sera imparfaite.

                La politique n’est jamais le véritable problème.

                Le véritable problème, c’est le cœur des hommes. »

mathieu
Author: mathieu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *