Archives par mot-clé : gide

Lumière

Ce qui fit ma joie ce jour-là, c’est quelque chose comme l’amour – ce n’est pas l’amour – ou du moins pas celui dont parlent et que cherchent les hommes. – Et ce n’est pas non plus le sentiment de la beauté. Il ne venait pas d’une femme; il ne venait pas non plus de la pensée. Écrirai-je, et me comprendras-tu si je dis que ce n’était la que la simple exaltation de la LUMIERE ?

J’étais assis dans ce jardin; je ne voyais pas le soleil; mais l’air brillait de lumière diffuse comme si l’azur du ciel devenait liquide et pleuvait. Oui vraiment, il y avait des ondes, des remous de lumière; sur la mousse des étincelles comme des gouttes; oui vraiment, dans cette grande allée on eût dit qu’il coulait la lumière, et les écumes dorées restaient au bout des branches parmi ce ruissellement de rayons.

 

André Gide, Les nourritures terrestres, Folio, 1977, p.52-53