Philosophie en pied et en couleur

Ce texte est une tentative vaine et illusoire de résumer à la fois l’entière totalité de la philosophie déployée par l’humanité et l’assise conceptuelle qui est la mienne pour comprendre le monde.

 

Pour commencer le Monde existe et Moi aussi.

Vous, c’est moins évident, mais pour les besoin de la cause, comme seul je m’emmerderais fortement, nous postulerons également votre existence si mesquine et dérisoire soit-elle.

Pour ce qui est du Monde, je vous renvois aux connaissances astrophysiques telles que vulgarisée par Hubert Reeves. Ce qui nous ramène à Moi, poussière d’étoile enfanté autant par Darwin que par mes parents.

Précisons : comme l’aurait dit le bon docteur Freud, « je bande donc j’existe ». Mû par une libido existentielle, je déploie dans le Monde ma puissance vitale. Renouveler me moyens d’existence, survivre à la domination de l’Autre et me transmettre sont les trois mamelles de l’hydre humaine que je tète assidûment. M’extraire de la médiocrité qui est la norme de notre humanité décadente, voici l’objectif que poursuit depuis que j’ai connaissance du potentiel de surhumanité qui est en chacun de nous.

Quand a Toi, Nathanaël, démerde toi, moi je suis pas mère Thérésa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *