Archives par mot-clé : Dieu

Dieu

« Les théologiens et les philosophes, qui font de Dieu l’auteur de la nature et l’architecte de l’univers, nous le font paraître absurde et méchant. Ils le disent bon, parce qu’ils le craignent, mais ils sont forcés de convenir qu’il agit de façon atroce. Ils lui prêtent une malignité rare même chez l’homme. Et c’est par là qu’ils le rendent adorable sur la terre. Car notre misérable race ne vouerait pas un culte à des Dieux justes et bienveillants dont elle n’aurait rien à craindre ; elle ne garderait point de leur bienfaits une reconnaissance inutile. Sans le purgatoire et l’enfer, le bon Dieu ne serait qu’un pauvre sire. (…) Epicure à dit : « Ou Dieu veut empêcher le mal et ne le peut, ou il le peut et ne le veut, ou il ne le peut ni ne le veut, ou il le veut et le peut. S’il le veut et ne le peut, il est impuissant ; s’il le peu et ne le veut, il est pervers ; s’il le peut ni ne le veut, il est impuissant et pervers ; s’il le veut et le peut, que ne le fait-il, mon père ? … « Monsieur, répondit le religieux, il n’y a rien de plus misérable que les difficultés que vous soulevez. Quand j’examine les raisons de l’incrédulité, il me semble voir des fourmis opposer quelques brins d’herbe comme une digue au torrent qui descend la montagne. Souffrez que je ne dispute pas avec vous : j’y aurez trop de raisons et trop peu d’esprit. Au reste, vous trouverez votre condamnation dans l’abbé Guénée et dans vingt autres. Je vous dirai seulement que ce que vous rapportez d’Epicure est une sottise : car on y juge Dieu comme s’il était homme et en avait la morale. Eh bien ! Monsieur, les incrédules, depuis Celse jusqu’à Boyle et Voltaire, ont abusé les sots avec de semblables paradoxes. »

Anatole France, Les Dieux ont soif, p.61 et 146

Définir Dieu

Dieu, en fait, c’est l’observation et la participation à l’ordre du monde, poussé à son paroxysme.

D’un point de vu pratique, c’est aussi bouc émissaire désigné (le martyre?)de  l’homme lorsqu’il refuse ses responsabilités.

affiche du Le sens de la vie
Le sens de la vie

Vulgairement on dit: « dans les religions monothéistes, Dieu est l’être suprême, unique, transcendant, universel, créateur de toutes choses, doté d’une perfection absolue, constituant le principe de salut pour l’humanité et qui se révèle dans le déroulement de l’histoire. Comme entité philosophique, Dieu est le principe d’explication et d’unité de l’univers. »

Wikipedia