Heurs et malheurs du marxisme transcendantal

onfray

Genre : à écouter plus qu’à lire…

note : 8/10

Contre histoire de la philosophie

11ème année

Marcuse critique l’existentialisme de JP Sartre en temps qu’il est une pensée transcendantale. La liberté en temps que donnée ontologique est un délire d’intellectuel et non une réalité. Elle nie l’histoire (nous sommes englués dans un monde, un temps, et nos sociétés également…). Elle nie le réel et en fait elle sert à rien (Jean Moulin était libre dans les cachots de la Gestapo. On a jamais été aussi libre que pendant l’occupation : par ce qu’il fallait faire des choix…).

Marcuse, réfugié aux États-Unis eu moment où l’Europe s’enfonce dans la guerre, écrit également une analyse du fonctionnement de l’URSS. Malgré une position critique sur la non réalisation du socialisme par Staline, sur l’autoritarisme, le capitalisme d’État, sa lecture dialectique d’une histoire qui ne peut que tendre vers le socialisme le pousse justifie la terreur en temps que terreur « progressive ». Lui aussi se fait avoir par la dialectique d’un marxiste transcendantal.

Le site de l’auteur

on trouve les mp3 à télécharger sur un site pour les écouter

 

 

Je note ça surtout pour pas tout oublier au fur et à mesure…

Soyez Sociables, partagez !
mathieu
Author: mathieu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *